Archive for février, 2010

Documenting projects [en]

dimanche, février 21st, 2010

Documenting projects is not an easy task and can be quickly boring if you don’t have discipline.
It will go to the point that you slack with that important part and you end up with a project that is long done and not documented at all.

This is a pattern I noticed when and after building my first car computer. I took pictures of the assembly, put them online, then I waited until i would find some spare time to write a nice article about it.

Time was never found for that.

During the build of the version 2.0 of my car computer, I also took pictures, but this time i used twitter to detail the timeline of my progress. The computer hardware was completed about six months ago. Someday, i will re-read my early tweets and try to build a nice article about it.

Six months and still nothing… I doubt something will change. But there can be surprises.

At the moment i’m working on a project named The Wandering Star: this is an easy to carry suitcase-shaped server destined to be used into hacking conferences and provide massive storage and a VPN link from the conference site back to its home base. I’m not alone on this project and we try to make a decent documentation of the progress on a wiki page. I have a bunch of pictures here.

Could that be the start of a new way for me to deal with that kind of stuff ? I hope so !!

Trucs qui m’énervent: les démarcheurs au téléphone [fr]

mardi, février 9th, 2010

J’ai encore eu un démarcheur au téléphone récemment, pour essayer de prendre rendez-vous chez eux pour réévaluer mes contrats d’assurance. Le problème avec ces gens là, c’est que quand on dit « non« , ils insistent encore plus. Malheureusement, je n’avais pas le contre-scénario EGBG à portée de main. J’ai donc pris rendez-vous, mais j’ai bien l’intention de leur poser un lapin. Mon courtier d’assurance conseille très bien ma famille depuis plusieurs années et j’ai pas l’intention d’en changer. Si je dois changer quelque chose à mes contrats j’en parle directement avec lui.

Note aux démarcheurs: Si vous essayer de me vendre quoi que ce soit par téléphone, considérez déjà vos efforts d’inutile. Pas la peine d’essayer de m’allécher avec vos pourcentages mirobolants. Le simple fait de me contacter déclenche ce réflexe automatique: « non, ca ne m’intéresse pas. » Si vous insistez, je me comporterais comme un puits de goudron pour vous faire perdre un maximum de votre précieux temps.

Le télémarketing est vraiment une technique déloyale qui date du siècle dernier. Plus de détails sur la page EGBG.