Archive for avril, 2010

BIFFF 2010: clôture [fr]

vendredi, avril 23rd, 2010

La 28ème édition du BIFFF s’est terminée ce mardi. Dans l’ensemble c’est un excellent cru. Le palmarès peut être consulté sur le site web du Festival. En attendant, voici les films qui ont retenu mon attention:

Ondine

Belle histoire à propos d’un pêcheur qui attrape une femme dans ses filets. La fille du pêcheur, en apprenant ca, est persuadée qu’il s’agit d’une sirène. Twist assez intéressant vers la fin qui casse un peu le conte, mais on y croit si on veut.

The Human Centipede

Un chirurgien fou spécialiste des séparations de siamois qui est tenté de faire l’opération inverse avec des touristes de passage. Excellente prestation de Dieter Laser dans le rôle du chirurgien fou avec des manières qui rappellent Josef Mengele. De plus le film est médicalement juste. 🙂

Invitation Only

Vous recevez une invitation pour une soirée ultra-select réservée aux plus fortunés dont la seule condition pour rentrer est d’écrire son rêve ou son désir le plus fou tout en sachant qu’il sera réalisé, vous faites quoi ? La lutte des classes version chasse à l’homme.

Rampage

Petit dernier de Uwe Boll. Ce film raconte l’histoire d’un jeune qui a quitté l’école, a un job mi-temps chez un employeur véreux, squatte chez ses parents faute de mieux et ceux-ci essayent de lui faire comprendre gentillement qu’il doit débarasser le plancher. Un jour, il se lève tôt pour son dernier job: aller dégommer la moitié de son village. Dans une actualité où des étudiants prennent les armes pour se faire un counter strike IRL version scolaire, ce film montre également que la ligne qui sépare le génie de la folie est très très fine.

A Serbian Film

Attention, film très dur

Le seul film qui m’a vraiment mis mal à l’aise. La salle était inhabituellement silencieuse durant la projection. Un acteur porno à la retraite qui a du mal à boucler ses fins de mois se voit proposer un job qui va le mettre lui et sa famille à l’abri du besoin. Une ambiance particulièrement noire et malsaine, un environnement particulièrement sale et une musique électronique oppressante sans âme au son saturé font de ce film une expérience éprouvante même pour ceux qui pensent avoir tout vu. Au menu: snuff movies, drogue, viols, pédophilie et zoophilie.

Vampires

Un film belge à mi-chemin entre l’émission Strip-Tease et C’est arrivé près de chez vous. Bourré d’humour noir et belgo-belge.

Cell 211

Juan a un nouveau boulot comme gardien dans une prison espagnole. Un jour avant son entrée en service, il visite son futur lieu de travail. Pas de pot: c’est justement ce jour là que les prisonniers font une mutinerie et Juan est coincé à l’intérieur. Pour garder la vie sauve, il se fait passer pour l’un d’eux. A la fin, on se pose la question de savoir si les criminels sont derrière ou devant les barreaux.

Symbol

Film assez sympathique: un quidam est enfermé dans une pièce blanche, sans porte et sans fenêtres, mais avec des bites d’ange partout. Une pression sur l’une d’entre elles fait « quelque chose ». Sans queue (ha,ha) ni tête, mais très drôle.

Kick-Ass

Est-ce que les super-héros existent ? Dave Lizewski veut y croire, en y mettant un peu de sa personne: il se met un beau costume flashy et un masque et s’en va défendre la veuve et l’orphelin. Ses problèmes: il n’a aucun super-pouvoir, son costume moulant inspire plus le rire que la peur et il est musclé comme un radis. Un coup de chance et Internet inspirent d’autres héros nettement mieux préparés, ce qui inquiète la mafiaa locale.

BIFFF 2010: Dernière ligne droite [fr]

jeudi, avril 8th, 2010

(c) 2010 Mauricet/BIFFF

La 28ème édition du Festival du Film Fantastique de Bruxelles ouvre ses portes ce soir.

Au programme, 60 long métrages répartis sur 12 jours dans une ambiance d’enfer, plein d’invité, d’ambiance et de bonne humeur. Cette édition célèbre également mes 10 ans en tant qu’abonné. Je me souviens encore de l’âge d’or du Passage 44, avec le rafting sur marée humaine, le bar bien trop petit avec ses cinq malheureuse tables et ses 20 chaises, les deux files interminable depuis l’escalier jusqu’à la porte d’entrée, le stand Radio 21 et le stand maquillage derrière les vestiaires et les célèbres portes de la salle (LA POOOORTE !!!).

Le Festival a fort changé depuis 2007, année où il a dû déménager vers Tour&Taxis: il y a beaucoup plus de place pour circuler, on est moins entassés les uns sur les autres, il y a plus de places assises qu’au Passage 44, dont ils ont récupérés au passage (ha, ha) les célèbres sièges qui-font-mal-au-cul-après-deux-heures.

Depuis 2003 je prends quelques photos à ce festival, elles sont en ligne ici. Cette galerie de photos va bientôt subir une série de changements et sera fusionnée avec ma galerie principale. Le lien sera toujours valable. Plus de détails un peu plus techniques dans un autre billet.

pour le moment, C’est la fête !!

Plus d’infos: http://www.bifff.net
Programme: http://bifff.net/shop/index.php?main_page=bifff_agenda
Mes photos: http://bifff.askarel.be

VENEZ !!!